La Liasse.

L'archive des billets de l'Improvisiblog s'enrichit une fois par mois.

Archive for février 2011

En jeu!

Posted by Phloem sur 13 février 2011

De temps en temps, je dois annuler un de mes cours…
Et certains de mes élèves ont pris l’habitude de se retrouver quand même et de passer la soirée ensemble. Souvent, il-le-s jouent.
Ils jouent à un jeu qui me semble un bon entraînement à l’impro!!!
Et qui n’a pas besoin de beaucoup de matériel pour être reproduit à peu de frais!
Décidément, il-le-s n’ont que des qualités ces élèves…

A l’heure où la LMI sort le jeu du match d’impro pour jouer au match d’impro à la maison, je vais donc faire un petit post à son opposé : Jouer à des jeux de société en atelier…

La star des jeux chez mes élèves, c’est  Time’s up.

Le principe est simple, ça se passe en 3 manches.
Au début, chacun-e note sur un papier le nom d’une personne fictive ou réelle connue.
On mélange les papiers et on forme des binômes ou des trinômes.
Ensuite, à chaque manche le principe est simple : En une minute, il faut faire deviner à ses partenaire de jeu le maximum de noms de la pile. On a le droit de passer les nom qu’on trouver difficile. Pendant ce temps les autres équipes surveillent la minute qui s’écoule. Ensuite une autre équipe joue. La manche se termine quand tous les noms ont été devinés. Chaque équipe est susceptible de passer plusieurs fois

Lors de la première manche, pour se faire deviner, on a le droit de parler et de faire appel à toutes les ruses de langage (Sauf dire le nom, of course…), les autres ont droit à toutes les réponses qu’il-le-s veulent.
Lors de la deuxième manche, on a le droit de dire un seul mot et les autres n’ont qu’une seule réponse. Attention les autres équipe veillent et font passer lorsque ça rate!
Lors de la 3e manche, rebelote, une seule réponse possible mais là, on mime.

Beaucoup moins facile que ça en a l’air…

Moi, dans la série jeu adaptable en atelier, j’aime beaucoup Tic-Tac-Boummm!

A chaque manche, une personne sort du cercle. Elle se bouche les oreilles. Celle-ci regarde une horloge et décide d’un temps compris entre 5 secondes et une minute. Pendant tout ce temps elle dit Tic-Tac d’une manière un peu sadique. A la fin du temps qu’elle a elle-même déterminé, elle dit fortement  » Boum ! « .

Les autres sont en cercle et se passent un témoin (Une balle par exemple.). Un dé est tiré en début de manche. On ne peut passer le témoin que si on a dit un mot. On dit un mot qui commence (Dé 1 ou 2), contient (Dé 3 ou 4) ou finit (Dé 5 ou 6) par une syllabe piochée (J’en ai préparé une petite cinquantaine, c’est très suffisant !!!) au début de la manche  de jeu. C’est la même syllabe pendant toute la manche, qui peut durer plusieurs tours de cercle.
Le perdant est celui qui a le témoin lors du  » boum « . ça peut-être cette personne qui sort du cercle et fait le décompte. Ou alors, c’est chacun-e son tour.

Avec le même principe de décompte de temps aléatoire et de passage de témoin, il y a Patate Party. Là, il s’agit plus simplement de faire une association d’idée sur le mot donné précédemment.
Le principe du décompte aléatoire par une personne peut être exporté sur plein d’exercices et ajoute un petit enjeu souvent apprécié. ça permet de travailler la « mise sous pression » et le fait de conserver ses moyens malgré elle.

Pour bosser sur le langage, il y a aussi le Taboo. Mais là, il vaut mieux avoir la boîte. Comme pour le Jungle Speed (Super pour la rapidité et l’ écoute. En un mot, pour percuter.)
ça coûte un peu cher mais les 24, 25, 26 décembre, souvent c’est 50% sur tout le rayon jeux et jouet au supermarché. Faut y penser mais quand c’est le moment : Tayaut!

Publicités

Posted in Atelier, Exercices, Refl'Action | Leave a Comment »