La Liasse.

L'archive des billets de l'Improvisiblog s'enrichit une fois par mois.

Les massages courts

Posted by Phloem sur 25 janvier 2010

Je peux d’ors et déjà vous prévenir que les semaines à venir vont être rudes pour le blog…
Cours magistraux à l’IFSI, reprises des cours d’impro, spectacle à organiser, lancement du projet de fédé d’impro de haute-savoie , spectacle à écrire-monter et autres responsabilités associatives vont sans doute avoir raison du temps qu’il me restera en dehors des consultations… Aussi, patience, le blog est endormi. C’est un peu ses vacances à lui !

Voici néanmoins le post de cette semaine (Un peu en retard car le coup de bourre à bel et bien commencé…)

Et comme le titre l’indique, c’est un message sur les massages. Spécialement les massages courts.
Qu’est ce que ça à voir avec l’impro… ?

Alors voilà…

Le massage c’est, au minimum, lorsque c’est fait dans un bon esprit, agréable.
De plus, ça a un impact sur la confiance qui s’établit entre les personnes investies dans l’échange tactile. (J’aime bien l’idée qu’un massage c’est un message secret en langage des signes.).
Ça augmente considérablement l’épaisseur du lien et ce d’autant que les 2 personnes sont présentes à elles-mêmes lors de l’échange.
Enfin, ça induit une proximité physique qu’il faut savoir créer pour jouer correctement. Si vous avez lu le post sur les distances proxémiques, vous savez qu’il est difficile, normalement, de s’approcher à moins de 30 cm de quelqu’un…Le massage permet de faire ça en délicatesse.
Donc à la terrible question  » C’est du théâtre ça ? « , je répond trois fois Oui.

Quand ? :

  • En atelier. A l’Impropub, le massage était un rituel de chaque cours, entre l’échauffement et le temps de scène. 20 bonnes minutes au moins. Au point qu’il pouvait être délicat de gérer l’atelier car cela le rallongeait considérablement. Mais par contre, pour un groupe qui se retrouvait parfois à 30 en même temps en cours, il y avait une cohésion extraordinaire. Alors sans aller jusque là, penser à en inclure 10 minutes de temps en temps, ça peut déjà être bien.
  • Avant un match. Pendant un tournoi. Utilisez les temps morts, si nombreux, pour vous approcher un peu des gens. Pour cela et pour que ça ait son sens et son efficacité, il y a quelques règles à respecter :

La première : Proposer un massage si vous le sentez. Si vous êtes vous-même pas au top ou avez la tête ailleurs, laissez ça de côté. Sachez, autrement, utilisez vos propres ressources pour vous rendre disponible. Pour faire un massage, tel que je l’entends ici, il faut être là en entier.

La deuxième : Agir pour la personne que vous massez. Evitez les arrières pensées. Ne le faites pas pour paraître sympa, pour avoir de la reconnaissance, ou juste pour améliorer vos impro… Mais parce que vous savez que ça peut faire du bien dans le moment. Acceptez de prendre du temps entièrement pour l’autre et ayez une intention sincèrement bienveillante. (Quand je vous disais qu’il faut pas se forcer…)

La troisième : Demander  » Tu veux que je te fasse un petit massage ? « . L’acquiescement à cette question est le sésame indispensable. Et ne prenez pas le refus personnellement. La personne a ses excellentes raisons de refuser. Elle ne le fait pas contre vous mais pour elle. Or, c’est justement votre objectif, agir pour elle.

  • Et plus généralement, proposez un massage quand vous le sentez dès lors que vous vous tenez à des règles de respects et de non intrusivité.

Quelques exercices simples :

Ce sont des massages qui, pour le-la receveur-veuse se font assis. Le-la donneur-neuse peut-être assis-e ou debout. En fonction de ce qui est confortable pour lui-elle.

¤La manoeuvre la plus connue, sur la nuque. Poser ses mains, un peu plus haut que sur les épaules de l’autre. Serrez légèrement. Evitez de planter vos doigts. Dans le doute, le simple contact suffit. Agissez plus en  » empalmant  » les muscles.
¤ Avec vos mains posées pareillement, utilisez vos pouces pour masser le haut de la colonne vertébrale, de chaque coté de l’épine dorsale. Possibilité de continuer vers la tête en décollant les paumes. L’insertion de la tête sur la colonne vertébrale (atlas) est un endroit stratégique ! Et d’une manière générale, l’occiput et la base de la tête, jusque derrière les oreilles.
¤Les oreilles peuvent être massées. En saisissant l’oreille en pince (sans serrer trop !!!) entre le pouce et les autres doigts et en roulant entre les doigts puis en allant du haut vers le bas. S’attarder sur le lobe (Attention aux boucles d’oreilles.)
¤Les tempes avec les bouts des doigts à plat.
¤Éventuellement le front en passant à tour de rôle chaque main à plat sur celui-ci, paume et doigts, comme si vous vouliez le lisser dans la longueur.
¤Pour revenir vers le dos, vous pouvez utilisez, pour une fois, le bouts de vos 10 doigts. Ouvrez la main et fichez le bout de vos doigts, répartis sur le cuir chevelu, sur la tête de l’autre. Faites de petits mouvements circulaires. (Rhààà Lovely !)
¤L’épaule peut être légèrement serrée dans la main en déplaçant la main entre chaque serrage.
¤Une manoeuvre réunifiante : Poser ses mains à plat sur le haut de la tête puis descende simultanément de chaque côté ( ! Boucle d’oreilles) puis sur le cou puis les épaules, les bras, les mains en tirant un peu sur les doigts.

Quelques autres conseils :

  • Essayer de conspirer pour vous mettre en synchro. Votre massage n’en sera que plus efficace surtout si vous…
  • …innovez ! Laissez aller votre imagination. Créer. Soyez à l’écoute attentive (d’où la synchro…) de l’autre pour savoir ce qui lui convient. Évitez de vous limitez.
  • Rester en contact avec l’autre. L’autre aura peut-être les yeux fermés. Ne le-la laissez pas seul-e ! Considérez que lâcher le contact sera le signe que le massage est fini. Relier donc vos manoeuvres entre elles. Lorsque vous terminez, prévenez juste par un petit  » Voilà  » sobre.

Biblio et bases théoriques:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :