La Liasse.

L'archive des billets de l'Improvisiblog s'enrichit une fois par mois.

 » Hallucinose positive « …?

Posted by Phloem sur 15 novembre 2009

Il y a fort longtemps, bien avant même que je sois prof de bio, j’ai découvert dans l’Ultime secret de Bernard Werber, un phénomène qui m’a intéressé, phénomène que j’ai retrouvé ensuite lors de mon parcours de thérapeute : La sublimation.
Se sublimer, c’est produire quelque chose de socialement acceptable et valorisé en utilisant une pulsion dont l’expression directe pourrait ne pas l’être. En simplifiant au maximum, on fait du positif avec du négatif. Dans le livre de Werber, un asile s’est spécialisé là dedans et permet, entre autres, aux paranoïaques de concevoir des systèmes de sécurité…
Une autre idée que je tiens de Bernard Werber, c’est que nous sommes tous-tes un peu zins-zins à notre manière mais qu’on ne taxe de fou que ceux qui dépassent les limites du socialement acceptable…

Ce qui nous ramène au sujet de ce blog  ( » Ah bon ? « )

Que se passe-t-il lorsque, sur scène, je cueille une pomme…Que dois-je faire pour le faire bien ? La plupart des prof dirons  » Ils faut la voir ! C’est autre chose que du vide qu’il y a dans ta main, c’est une pomme. Sens sa forme, son poids… Quelle est sa couleur ?  » Et ça, c’est de la suggestion hypnotique ou je ne m’y connais pas… Et quand on sait que lorsque qu’on joue, on est dans un état modifié de conscience, on se dit que faire ce que l’on fait sur scène, ça correspond à de l’hallucinose. Une hallu mais avec le sens critique. Vous êtes capable, en tant que comédien-ne, de dire que ce que vous utilisez sur scène n’est pas dans la réalité objective mais seulement dans la réalité subjective de votre personnage et la votre. Si vous n’êtes pas capables de d’avoir un sens critique face à votre expérience alors c’est de l’hallucination.
Hallu positive : Je rajoute des choses qui ne sont pas objectivement présentes (décors, sons, personnages …).
Hallu négative : J’enlève des choses qui sont objectivement présentes (Le bruit que fait public…)

Donc, de quelqu’un qui aurait des prédispositions pour le théâtre, on pourrait imaginer qu’il aurait des talents pour halluciner (Une once de psychose.), pour prendre un profil de personnalité différent du sien initial (Quelques grammes de trouble dissociatif de la personnalité.), et tout ça en sachant capter l’attention, souvent grâce à son corps (Et un grand verre d’histrionisme. Y’en a un peu plus, je vous le mets quand même ?)

A part ça, rassurez-vous, je vais bien. Et vous ?

Biblio et pistes de réflexion:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :